Cartes Postales sonores #2

Atelier d’expression et de valorisation au service de psychiatrie de l’hôpital Fann de Dakar
par Antoine Louisgrand et l’association ICART


La carte blanche proposée par Kër Thiossane dans le petit atelier d’art thérapie du professeur Alassane Seck au sein du service de psychiatrie, a offert un contexte propice pour développer une série de petites performances d’ombres et lumières, jouées directement sur les créations sonores produites lors du premier atelier en 2011 avec l’artiste musicienne Elizabeth Gilly.

Cette pratique de micro performance à été très utile car elle offre aux participants toute une palette de moyens d’expressions : la voie, la chorégraphie, le dessin, la lumière, l’ombre, le multimédias, la performance.

Nous avons travaillé dans la spontanéité sur des performances individuelles ainsi que sur une création collective.

Outre les créations magnifique, cet atelier à permis de créer du lien, de la cohésion au sein du groupe, de valoriser les individus, partager quelques instants précieux, échanger du savoir, des savoir faire, de l’amitié, de là générosité.

À l’occasion du festival Afropixel #3, nous avons présenté la troisième étape du projet, une performance d’ombres et de dessin improvisée sur écran translucide sur la vidéo réalisée lors des deux premier ateliers visuels.

Remerciements aux participants à l’atelier, au professeur Alassane Seck et son collaborateur l’artiste Abdoulaye Armin Kane , les personnels de l’hôpital psychiatrique de l’hôpital Fann de Dakar, Kêr Thiossane (centre d’art et de multimédia) et son personnel chaleureux.